Le Tableau

couverture.jpg

Irina Dopont

Le Tableau

 

 

 

 

 

L’idée de ce roman est née du désir d’écrire l’émotion suscitée par les toiles de Vincent Van Gogh. Une première visite à Orsay il y a vingt ans, le bleu de Notre-Dame-d’Auvers-sur-Oise, cette évidence enfouie comme on étouffe un amour dévorant.

 

Dans un style tout en vivacité, où l’humour côtoie une poésie colorée, Irina Dopont nous entraîne dans l’histoire de deux personnages hors du commun.

 

 

 

 

 

Entretien à lire

 

Elle pense à Vincent son visage s’illumine, les yeux pétillent. La joie majuscule s’écrit, elle rayonne. Elle se mordille la lèvre pour se réveiller du songe, tourne la tête comme pour faire « non », hausse les épaules de dénégation ; elle-même a du mal à croire ce qui lui arrive. Mais le sourire triomphe ; du plus pur de l’âme le cœur exulte. Aimer comme cela et être aimée de la joie que l’autre apporte. Par-delà l’absence. Une fraction, elle retrouve tout. L’émotion de cette unique fois a marqué sa peau qu’un effleurement fait frissonner. Le velouté, enfin, la couleur son regard, la toile… Tout… Personne ne comprendrait qu’un tableau transporte si haut dans l’idéal.

Extrait à lire

Couverture / Collage

© Monique Lucchini & Irina Dopont

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Tableau — © Editions Musimot / 2013

ISBN 979-10-90536-08-1 — Prix : 15 €

 

 

Acheter ce Livre