Le Marché aux Mouches

1er-de-couverture.jpg

aHaz

Le marché aux mouches

 

 

 

Ce récit aux limites du fantastique est avant tout une satire de notre société de consommation. En opposant dans une guerre sanglante Le Grand Marché symbole du commerce de proximité à l’Économax, le monstre de la grande distribution, aHaz nous donne avec une certaine ironie sa vision du commerce au sein d’une mondialisation sans limite. Il dénonce ainsi cette frénésie à la surconsommation, cette aliénation qui gangrène notre société, l’apologie du superficiel, de l’avoir au détriment de l’être. Un regard lucide sur le pouvoir de ces multinationales qui dictent leur loi, mais aussi sur la lutte que mènent tous les acteurs du commerce de proximité. Ahaz pose ainsi le problème de la place de l’humain dans les sociétés du futur.

 

Une période révolue, risible, enterrée à grands coups de pelle. Au débarras les restes d’un passé snobé. Place à la rapidité, place à l’égo, place au conformisme. Fermer les portes, fermer les fenêtres, devenir aveugle, devenir sourd, devenir muet.

Ouvrir les sacs, ouvrir les porte-monnaie, pervertir les générations du futur avec les engrais d’aujourd’hui.

Extrait à lire

 

Couverture / Dessin

© Alain Beaubatier

 

 

 

 

 

 

Le marché aux mouches — © Editions Musimot / 2013
ISBN 979-10-90536-04-3 — Prix : 14 €

 

Acheter ce Livre